Récupération d'une Panhard-Levassor 17 de 1964

Dans les fonds d'un taillis corrézien, elles se cachent pour mourir. Ce matin là, mon ami chasseur était à la recherche de son chien égaré à la poursuite d'un quelconque gibier. Le chien sait que son maître est amateur de vieilles mécaniques car il partage le sous-sol de la maison avec les motos anciennes, la Citroën Traction et les moteurs fixes.

Est-ce que le flair de ce brave animal habitué également à l'odeur de l'huile usagée ou du cambouis le conduisit en ces lieux, mystère... Connaissant assez bien les bois de sa commune, il ne connaissait pas trop ces lieux et la découverte en fut beaucoup plus surprenante. De loin du chemin, elle se voyait cette PL17B de 1964, son capot ouvert, découvrant les vestiges de sa mécanique.

La chance était avec nous

Elle repose là à l'abri des regards aux côtés de la caisse dépouillée d'une Ford Vedette et d'une Panhard Z1 de 1956 sur le toit reconnaissable à sa caisse acier et ses ouvrants en aluminium. Elle conserve sa Boite à vitesse ou tout au moins ce qu'il en reste. Malgrès en trés mauvais état, ces véhicules peuvent encore servir de banque de pièces détachées et aprés un inventaire succin, l'idée d'une opération récupération germa dans mon esprit mais le plus dur était maintenant de trouver le propriétaire de ces voitures.

Ce jour là, la chance était avec nous car à proximité de ce cimetière, le hameau constitué de quelques maisons anciennes semblait vide de toute vie. C'était sans compter sur la présence au coin d'un bâtiment d'un vieux monsieur aperçu par hasard. Aprés avoir fait connaissance, cette sympathique personne nous appris que les voitures apartenaient à un ami à lui et qu'elles étaient sur son terrain. Il avait prévu depuis quelques temps de lés évacuer pour nettoyer les bois de cette pollution visuelle.

J'ai eu 27 Renault 12

Profitant de cette opportunité, j'ai proposé au printemps de m'occuper de l'opération en échange de la récupération des quelques pièces sauvables. L'accord est conclu. Dans la discution, ce monsieur de 85 ans nous avoua avoir été un passionné de voitures, en ayant eu 150 dont 27 Renault 12. Rendez-vous est pris pour le printemps prochain et l'opération récupération, affaire à suivre

Récupération de véhicules de toutes époques !

Le Rétromobil club de Tulle récupère régulièrement des véhicules de toutes époques. Le club est équipé d'un plateau qui nous permet de récupérer facilement et rapidement les véhicules qui encombrent vos cours et garages !  Contactez-nous !