IMG 3907 pour site

C'est le 30 août 2015 que les solides avant 40, réunies par un membre du Rétromobil, ont pris d'assaut les tortueuses routes corréziennes. Une sortie superbement réussie.

 

Cette année, Marc Espargillère a décidé de faire évoluer les 29 autos et motos d'avant 40 en Xaintrie pour la traditionnelle rencontre annuelle.  Un parcours d’environ 120 km à couvrir dans la journée, agrémenté de différentes haltes tant gastronomiques, si l’on peut dire, que culturelles.
A 8h30, au départ du marché couvert de Tulle, toutes les machines étaient pétaradantes et piaffaient d’impatience d’affronter ce périple. Le défi du jour, c’est le Zèbre 1909 d’Alexandre, avec son moteur monocylindre, qui devait le relever. Affronter la côte des Jordes, celle de Sexcles, se rendre aux Tours de Merle avant la pause méridienne n’était pas gagné d’avance, surtout que le passager de la première demi étape, moi en l’occurrence, ne fait pas partie de la famille des poids légers.
Cette sympathique machine, ne rechigna pas devant la tâche. Suivi par le véhicule d’assistance, en cas de panne ou d’insuffisante puissance, et surtout en protection des autres automobilistes ne prenant pas forcement conscience de la faible vitesse de déplacement de notre monture, notre Zèbre gravit la côte des Jordes à la moyenne époustouflante de 13 km/h. Pour celle de Sexcles, de notoire réputation pour son franchissement délicat, je pris place dans le véhicule d’assistance ce qui permit une ascension à une vitesse approximativement égale à celle des Jordes.

Sus aux tours
Une halte dans le bourg de Sexcles pour un casse-croûte réparateur, offert par la municipalité dans le cadre de la fête annuelle, fut la bienvenue pour les pilotes et passagers des machines. Celles-ci profitant de ce laps de temps pour reposer leurs mécaniques et se faire admirer, sous le soleil naissant, par les passants, avant de reprendre en direction des Tours de Merle.
La tentative d’être à nouveau le passager de notre Zèbre s’avéra être de courte durée car la succession de dénivelés empêcha la voiture de prendre son souffle, m’obligeant à descendre et pousser pour relancer la bête. J’ai terminé cette étape passager à bord d’une Citroën Traction de 1937, qui elle se joua des difficultés du relief.
Une présentation des Tours de Merle fort intéressante a été réalisée par le guide mis à notre disposition. La pause méridienne s’approchant, il était temps de gagner l’étape prévue à cet effet. Très bon repas apprécié de tous dans un lieu vraiment agréable.

En début d’après-midi, une douzaine de kilomètres restaient à faire pour se rendre aux Fermes médiévales de la Xaintrie, village médiéval, principale visite de la journée. A chaque visite, le village évoluant en permanence avec les nouvelles constructions de son créateur, il y a toujours quelque chose à voir. Cette année, ce fût la chapelle enfin achevée. La projection d’un documentaire complète les explications du « seigneur » des lieux.
La journée s’achevant, le retour vers Tulle se passa sans encombre. Un seul véhicule récalcitrant à l’allumage préféra profiter de la remorque d’assistance pour rentrer. Très belle journée, la suivante sera en 2016.