Jeep MB201 - Opération à coeur ouvert

La Jeep MB201 est notre vieille mamie. Après avoir débarqué brillamment dans sa jeunesse en juin 1944 sur les côtes normandes avec son équipement radio et sous sa couleur kaki, a eu une seconde vie sous sa robe rouge actuelle secourant nos concitoyens et nous a été confiée pour une retraite bien méritée.

Lors de ses dernières sorties, sa tendance à chauffer anormalement nous a conduit à nous pencher sur son moteur pour une  intervention qui s'avèrera d'importance.

Diagnostic mécanique de la Jeep MB201

Déposer la culasse pour échanger son joint de culasse semblait être, avec la réfection de son radiateur et du circuit de refroidissement les principales réparations de notre Jeep. La curiosité des jeunes mécaniciens présents à son chevet fut plus forte et ils décidèrent donc de vérifier l'état général des entrailles. Bien leurs en pris car après dépose du moteur, les mauvaises surprises s'accumulèrent jusqu'à la décision d'une réfection globale.

Mécanisme d'embrayage disloqué et disque aux rivets, 2 pistons montés à l'envers, 2 soupapes grippées dans leur guide respectif, légère usure des coussinets de bielles, vilebrequin légèrement marqué,1 axe de piston grippé....... et elle fonctionnait malgré tout cela, dieu seul sait comment. Le diagnostic effectué, la réfection do moteur pouvait commencer.

Réparation et assemblage du moteur

La réparation d'une jeep mb201 n'est pas une mince affaire, nous avons du travailler fort :

Rectification de la culasse avec prise de 0,3mm de matière pour obtenir une surface parfaitement plane.

Échange des guides et des soupapes.

Échange des sièges de soupapes, opération confié à la société SGR à Brive car elle nécessitait des outillages spécifiques ainsi que des machines outils pour la rectification, pose des soupapes suivi du rodage de celles-ci.

Nous avons privilégié l'achat d'un vilebrequin neuf d'un coût quasi équivalent à la rectification de l'ancien. Celui-ci a été conservé pour une utilisation ultérieure si nécessaire sur un autre moteur après remise à hauteur.

Pose de pistons, axes, segments coussinets neufs.

Remontage et démarrage du moteur

Le remontage du moteur de notre Jeep  ne fut pas une mince affaire. De fil en aiguille, l'assemblage se déroula bien jusqu'au serrage au couple de tous les éléments. Moteur bloqué. Impossible de le faire tourner.

L'analyse de la situation conduisit notre jeune mécanicien au constat suivant: la rotation du moteur étant impossible après le serrage au couple, opération inverse afin de recommencer par étape jusqu'à l'apparition du problème.

Celui-ci se manifesta assez rapidement après le serrage au couple de la 1ère bielle. Moteur à nouveau bloqué. Les coussinets sont mis en cause à juste titre d'ailleurs, mais ce n'était pas le seul problème car l'axe du piston bloque à cause d'un usinage de mauvaise qualité. Le problème fut résolu par des adroits coups de lime.

Après cette opération réalisée sur l'ensemble mobile, le remontage se poursuivit presque sans encombre à son terme avec le serrage au couple. Le moteur tourne librement. Satisfaction générale  !

La suite de la réparation de la Jeep dans un prochain article, restez informés en suivant notre page Facebook !