camion retro

Le Rétromobil a roulé des mécaniques à Castelnaud, en promenant le camion à ses couleurs jusqu'en Dordogne, pour une rencontre tendance caravaning...

Initialement prévue comme une sortie sur notre calendrier afin de profiter de cette Inter Clubs pour rencontrer d’autres associations partageant notre passion, nous nous sommes retrouvés un seul équipage sur ce premier week-end de juin 2016, rejoints par Cédric et la De Loréan le samedi après-midi et une partie du dimanche. Alexandre, Jean-François et son épouse en visiteurs le dimanche.
Après une semaine tendue, consécutive au refus de notre ensemble routier Iveco Daily par le centre de contrôle Poids-lourds de Brive pour un problème de freinage sur l’essieu du tracteur le lundi matin, le diagnostic et l’approvisionnement des pièces nécessaires retardé à cause des grèves, nous avons pu, grâce à la diligence de Paul et la réparation express réalisée par Tulle Réparations Services, les essais et la contre visite réussie à 17 heures le vendredi, après le chargement de la Citroën 2cv Hofmann de Ghislain et de quelques accessoires pour le week-end, quitter Tulle après 20 heures pour Castelnaud.
Sur place, notre ami Kléber, président des Vieilles Mécaniques du Céou, organisateur de la manifestation, nous accueille, après avoir garé le camion, autour d’une table conviviale avec les amis du club de Cahors arrivés avec armes, bagages et caravanes rétro quelques heures auparavant.
Il manquera à l’arrivée un bon nombre de participants avec leurs équipages de campeurs. La météo catastrophique de la semaine, le début de crue de la Dordogne sur le site de la manifestation ayant eu raison de leur enthousiasme.
Le climat sera responsable également du manque d’exposants pour la bourse d’échanges et le vide-garage. Cependant, quelques opportunités sur la présence de pièces peu courantes ont ravi les acheteurs. Ces petites bourses sont souvent sources de découvertes.
La journée ensoleillée du samedi a attiréquelques participants avec leurs véhicules et les premiers visiteurs. Un jeune nous fera l’apologie de sa superbe Renault 6 totalisant un faible kilométrage d’origine, sa passion naissante pour les automobiles des années 70 faisant plaisir à voir. Le lendemain, il reviendra passer un moment avec nous, surveillant de loin sa belle en concurrence avec une Citroën Visa club nez de cochon stationnée à côté de sa R6. Quelle serait la plus admirée des deux ? Il n’hésitera pas à orienter le choix des visiteurs avec maintes explications, capot et portes ouvertes, pour montrer sa belle sous toutes les coutures.
Le samedi soir, l’ambiance conviviale d’une bonne tablée, agrémentée par un groupe de jazz distillant des morceaux d’anthologies nous a conduit tard dans la nuit.
Le dimanche, point d’orgue de la manifestation se présenta sous les meilleurs hospices, le soleil était de nouveau aux rendez-vous. La présence des clubs des environs dont Sarlat nous a permis de voir et d’admirer de très beaux véhicules. Les visiteurs seront également au rendez-vous.
Pour une 1ère, Kléber, malgré les difficultés accumulées, a réussi à concocter une manifestation intéressante à développer surtout sur le Rétro camping. Le lieu, en bordure de la Dordogne et au pied du château, a un potentiel important.

Yves